Rechercher

Randonnée dans la réserve naturelle de Saint-Quentin-en-Yvelines

Dernière mise à jour : oct. 1

Dernier maillon d’un réseau hydraulique créé au xviie siècle pour alimenter Versailles, l’étang de Saint-Quentin représente l’une des dernières zones humides d’Île-de-France. La réserve naturelle située à l’ouest du plan d’eau est, elle, la première créée dans la région.

VIE PROTÉGÉE Située sur la base de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines, la partie protégée, relativement exiguë, s’étend sur 90 ha. C’est la variété de ses milieux qui en constitue la richesse : eau libre, vasières, roselières, prairies, haies et bois. Le site de la réserve est une escale migratoire, un lieu d’hivernage ou encore un site de nidification pour de nombreux oiseaux. Les petits insectes aquatiques, les libellules, les coléoptères... ne sont pas en reste. Tout comme les grenouilles, les tritons et les couleuvres. Les mammifères, notamment les renards, sont bien plus discrets.




PÉDAGOGIE ET SORTIES NATURE La réserve naturelle de Saint-Quentin-en-Yvelines n’omet pas sa vocation pédagogique. Des sorties tout public sont proposées une à deux fois par mois (le samedi matin ou le dimanche matin) sur des thèmes variables en fonction des saisons. La participation aux travaux de gestion de la réserve peut se faire par des chantiers d’une demi-journée : fauche, capture de lapins... Des stages nature sont proposés le week-end. Enfin, pour les 8-13 ans, des stages Robinson et des ateliers scientifiques ont lieu pendant les vacances scolaires.


Venez découvrir un petit coin de nature préservée au cœur d’une agglomération urbaine. Laissez-vous guider et ouvrez grand les yeux et les oreilles ! Sur un chemin balisé, ponctué d’observatoires, vous aurez un sympathique aperçu de la vie dans la réserve. En effet, vasières et roselières de l’étang offrent une importante source de nourriture pour la multitude d’oiseaux de passage. Outre les fuligules (milouin et morillon) qui arrivent pour l’hiver sur le plan d’eau, vous aurez sans doute l’occasion d’apercevoir des canards et des limicoles, des hérons, des cormorans... Toutes les explications que vous souhaitez vous seront données sur place par les animateurs de la réserve. L’exiguïté du milieu, sa fragilité et la pression humaine qui l’entoure ne permettent pas un accès libre au site protégé. C’est accompagné que vous pourrez y pénétrer. Cependant des sorties Portes ouvertes (accès libre) sont régulièrement organisées ; renseignez-vous.




0 vue0 commentaire