Rechercher

Randonnée à Vieux-Fort en Guadeloupe : port de pêche et sentinelles du littoral

Dernière mise à jour : 12 juil.

Carbets, pélicans, dentelles, phare, canons, falaises, Saintes et bois-savonnette. Une liste à la Prévert ? Non, une invitation pour une balade surprenante à la fois sauvage et péri-urbaine !


Une position stratégique Si vous faites cette balade quand il fait très chaud, et que vous avez eu la sagesse de prendre de l’eau et un couvre-chef pour vous protéger du soleil, soyez bien attentif à la faune locale. En effet Vieux-Fort est réputé pour ses iguanes qui viennent se réchauffer au soleil : c’est toujours une rencontre étonnante avec le sentiment de voir un descendant de dinosaure.


On fait dans la dentelle Parmi les éléments qui font la renommée de Vieux-Fort, il y a le centre de broderie traditionnelle, qui met en avant une tradition séculaire de plus de 300 ans. C’est une favorite d’Anne d’Autriche, Madame de Lafayolle, qui fit venir des jeunes filles issues des pensionnats religieux en Guadeloupe. Ces dernières apportèrent dans leurs bagages ce savoir ancestral qui continue à se transmettre depuis lors. En 1980, la chambre de commerce et d’industrie de Basse-Terre a permis la création du centre, installé dans les ruines du fort de l’Olive. Ne manquez pas la présentation de nappes, draps ou roses de baptême.

Le TGV...T Construits en acajou, en poirier pour la coque, en bambou pour la bôme et en corossolier pour le mât, les canots traditionnels, parfois visibles sur le port, sont magnifiques. Et surtout parfaitement compétitifs pour la grande course du Tour de la Guadeloupe en voile traditionnelle, le TGVT, qui a lieu chaque année au mois de juillet. La participation est extraordinaire et certaines stars de la voile n’hésitent pas à venir se frotter aux pêcheurs aguerris lors de chaque édition. Les équipages sont composés de 5 à 6 personnes, 7 maximum pour les équipes féminines.


Vieux-Fort bénéficie d’une position stratégique idéale pour surveiller le canal des Saintes. Situé à l’extrême sud de l’île, l’emplacement domine à la fois la côte au vent et la côte sous-le-vent. En outre, les monts Caraïbes le protègent de la menace de la Soufrière. Les premiers habitants de l’île, l’avaient bien compris en y installant une importante implantation. Plus tard, en 1965, les Français y bâtirent également un fort. Malgré cette position stratégique essentielle, Vieux-Fort est toujours la plus petite commune de Guadeloupe. Devant vous les monts Caraïbes culminent à plus de 650 mètres. Ils font le bonheur des sportifs en proposant de nombreux parcours de difficultés diverses. Et ils en ont vu passer des randonneurs et des coureurs, en 450 000 ans !


Retrouvez les livres de Lapérouse éditions ici : https://www.laperouse-editions.com/



8 vues0 commentaire