Rechercher

Arnaque insolite pour des festivaliers

Fyre festival : DU RÊVE AU CAUCHEMAR

Vendu comme un événement musical pour happy few, le Fyre Festival est entièrement bâti sur du sable et du buzz. Cela commence comme un conte de fées. En 2016, le jeune entrepreneur américain Billy McFarland met au point une application permettant aux fans de «booker», contre rémunération, leur star préférée pour des soirées privées. Il ne reste plus qu’à faire sa promo. La cible étant jeune, riche et dingue de musique, McFarland décide de l’appâter avec un évènement musical d’exception, le Fyre Festival. L’idée est bonne et le plan de communication parfaitement ficelé. Des top models comme Bella Hadid ou Emily Ratajkowski affolent les réseaux dans des vidéos tournées sur l’île paradisiaque de Norman’s Cay, décor annoncé du festival prévu quatre mois plus tard. Le programme est alléchant. Villas luxueuses, haute gastronomie, beach-volley et yoga sous le soleil des Caraïbes avant de faire la fête avec Tyga, Blink 182, Disclosure ou Major Lazer. Les influenceuses aux millions de followers font le job. Le festival est complet en 48 heures. Certains fans dépensent plus de 12000 dollars pour obtenir leur sésame VIP. Il n’y a qu’un seul souci, mais il est de taille. XXL. Billy McFarland a vendu un festival qu’il n’a pas commencé à organiser. Il pourrait réduire la voilure et laisser aux clients la possibilité d’annuler, mais il poursuit son escroquerie

...

le festival tourne au chaos. Sans vergogne, McFarland clame son innocence tout en continuant à vendre des pass bidon pour rencontrer Taylor Swift ou être invité au Gala du Met. Trop c’est trop. Le magouilleur finit par être condamné à 6 ans de prison et à une amende de 26 millions de dollars !




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout