Rechercher

Randonnée en Côte d'Opale : le sentier du Royon

Dernière mise à jour : oct. 1

Entre Fort-Mahon-Plage, Quend-Plage et l’écovillage de Belle Dune s’étend la dune du Royon, propriété du Conservatoire du littoral. Un chemin balisé vous invite à découvrir cet espace naturel sensible où l’oyat est roi.

➤ L’entrée s’effectue dans une zone dunaire 1. L’oyat est le végétal le plus développé et permet de fixer le sable. Après le premier virage, vous pénétrez dans la dune grise* et ses pelouses rases. D’une couleur grisâtre par temps sec, ces mousses se teintent d’un vert lumineux en cas d’averse. Faites-en l’essai en versant de l’eau.

➤ Tournez à droite 2. Vous quittez la dune arbustive pour une plaine dunaire où vous retrouvez l’oyat. Troènes, sureaux et argousiers côtoient des saules, plus hauts. Ces arbres sont autant d’abris pour la fauvette grisette et la tourterelle des bois. Les points les plus hauts vous offrent une vue générale sur le site, ce qui vous permet de voir la mer ainsi que les différentes strates de la végétation qui recouvre la dune.



➤ Vous changez de décor en entrant dans la pinède 3. Les pins ont été plantés pour fixer la dune. Mais, les aiguilles de ces résineux se dégradant lente- ment, privent de lumière le sol déjà pauvre, ce qui ne permet pas le développement de végétaux, comme dans les sous-bois de feuillus. La mésange noire fait partie d’une ronde comprenant quelques mésanges bleues et des roitelets triple-bandeau.

➤ En quittant la pinède, vous atteignez l’en- droit où le sentier débouche sur la commune de Quend-Plage. Prenez à droite et longez le parking jusqu’à la plage 4. Remarquez l’éloignement de la dune, dû à une forte érosion côtière dans ce secteur, d’un blockhaus datant de la Seconde Guerre mondiale.

Scrutez l’horizon au niveau des bouchots (piquets plantés pour élever des moules). De nombreux goélands s’y reposent après avoir chapardé quelques moules. Vous reconnaîtrez le goéland argenté à sa couleur blanche et le goéland marin à sa taille imposante. Au bord de l’eau, courent des bécasseaux sanderling. Spécialistes du sable battu par les flots, ils récupèrent quelques annélides et crustacés.

➤ Dans Fort-Mahon, suivez l’avenue de la Plage 5.

Le travail combiné du sable et du vent a conduit à des amoncellements, semblables à des micro-falaises, comme dans le cas d’une création de dune.

1 vue0 commentaire