Rechercher

Randonnée en Haute-Loire : excursion dans la « coulée de lave »

Dernière mise à jour : oct. 1

Le volcan, depuis longtemps éteint, connut au moins deux soulèvements. Le premier s’opéra sans irruption extérieure, et son résultat fut de liquéfier des matières silicieuses. En se refroidissant sur place et dans le sein du volcan, elles se cristallisèrent et formèrent des prismes.





Un second soulèvement, plus violent que le premier, lança par la bouche du volcan sur le penchant de la montagne ses colonnes qui se brisèrent en tombant et dont les débris formèrent cette curieuse coulée de pierres. Vue de près, elle ressemble à une rivière dont les flots moutonnants menacent d’engloutir le village de Bourianne. Depuis, la vie s’est installée sur cet amas d’orgues. Lichens et mousses se contentent de l’eau de pluie, de la rosée, des matières minérales présentes dans la roche ou amenées par le vent.




0 vue0 commentaire