Rechercher

Flore de la Côte d’Opale

La flore des littoraux présente une diversité rare, qui s’explique par l’originalité des conditions de vie du bord de mer. Accrochées sur les rochers, baignant dans l’eau salée des vasières ou fixées sur les dunes, ces plantes ont à subir des conditions de vie particulièrement dures où elles doivent affronter la salinité de l’eau ou des embruns et la sécheresse des dunes. Chacune d’entre elles développe des stratégies d’adaptation très originales en réponse aux aspects contrastés des climats et des milieux du bord de mer.





Alaire Alaria esculenta Grande algue que l’on retrouve souvent sur l’estran* des côtes du nord de la Bretagne jusqu’au Pas-de-Calais.


Varech vésiculeux Fucus vesiculosis Célèbre algue présente sur les littoraux du nord et de l’ouest de la France, facilement reconnaissable à ses petits flotteurs.


Oyat

Ammophilia arenaria Plante fétiche des dunes de toutes les côtes d’Europe car elle a capacité à fixer le sable grâce à son réseau de racines très développées. Elle est massivement replantée pour restaurer les dunes dégradées.


Roseau commun Phragmites australis Plante qui n’est pas spécifiquement marine mais que l’on retrouve en abondance dans les estuaires et marais côtiers. Les roselières sont des lieux importants de nidification et de refuge d’oiseaux aquatiques.


Liseron des sables Calystegia soldanella Très proche du liseron commun, il rampe sur les dunes et sables côtiers de l’ensemble du littoral français.


Salicorne herbacée Salicorna europea Plante adaptée aux sols salins des estuaires et des baies. Elle tolère des niveaux de salinité très variés. Elle peut servir de condiment comme les cornichons ou les câpres.


Chardon bleu Eryngium maritimum Plante des dunes vives et des côtes sablonneuses. C’est aussi l’emblème du Conservatoire du littoral.







0 vue0 commentaire